Archive

Archive for août 2010

Squire et Kandel (Prix Nobel). Sur la mémoire non déclarative.


 

 

Un extrait de leur livre, intitulé : « La mémoire, de l’esprit aux molécules ». Flammarion, Champs, 2005, pages 50 – 51.

« Les scientifiques étaient fascinés d’avoir découvert cette vaste catégorie de connaissances qui opèrent en parallèle avec les formes déclaratives. Cependant la découverte de la mémoire non déclarative comme forme distincte de mémoire est intéressante pour deux autres raisons. Premièrement, elle apporte la preuve biologique que les processus mentaux inconscients existent réellement. L’existence de tels processus fût suggérée pour la première fois par Sigmund Freud, le fondateur de la psychanalyse et le père de l’inconscient [Cf. Henri Ellenberger, in « Histoire de la découverte de l’inconscient », Jacques Bénesteau, Mikkel Borch-Jacobsen, etc….]. Mais ce qui est fascinant, c’est que la mémoire non déclarative n’a que des ressemblances superficielles avec l’inconscient freudien. La connaissance non déclarative est inconsciente, mais elle n’est pas reliée aux conflits ou aux pulsions sexuelles. De plus, même si nous effectuons les tâches encodées en mémoire non déclarative, l’information encodée ne deviendra pas consciente. Une fois stockée en mémoire non déclarative, cet inconscient ne devient jamais conscient« .


 

Catégories :SQUIRE & KANDEL