Accueil > Dictature., Liberté., Manuel Valls., Mensonges., Michel Collon., Otan., terrorisme > "Soyons clairs". (4). (Lettre ouverte à Monsieur le Premier Ministre, Manuel Valls).

"Soyons clairs". (4). (Lettre ouverte à Monsieur le Premier Ministre, Manuel Valls).


Commentaires : 
Le pompier pyromane a parlé ! Eliminer Deash ? Et après, il croît qu’il aura éliminé pour toujours « le risque terroriste » ? Il croit vraiment qu’il aura fait table rase des frustrations de tous ces peuples exploités, spoliés, écrasés par l’Occident ? Ce monsieur aime s’aveugler lui-même, il sait pourquoi, et il pense que les gens sont toujours dupes.

« Le temps nécessaire » (…) a dit notre Premier Ministre. On ne peut trouver de meilleur ressort pour justifier la privation autoritaire des libertés et le maintien de cette dictature sophistiquée que nous vivons dans notre pays. L’incertain, l’indéterminé est donc fixé arbitrairement par le pouvoir, et non véritablement par les circonstances factuelles, puisque, comme nous l’avons dit, rien, absolument rien ne peut garantir avec certitude que, après avoir éliminé Deash, nous en auront définitivement terminé avec toute motivation terroriste dans le monde !…


Une réponse (et il y en a beaucoup d’autres) de valeur aux propos de Monsieur le Premier Ministre, Manuel Valls : 



Voilà, Monsieur le Premier Ministre, de quoi, nous l’espérons, éveiller votre conscience (…).
Conclusion (?) : 

Selon  nous, il faut combattre le terrorisme et espérer en éradiquer la motivation, en stoppant  l’exploitation éhontée de l’Afrique et d’autres pays , Monsieur le Premier Ministre, pour leurs ressources énergétiques (pétrole, gaz, etc., etc…). 
Nous avons, certes, et en dernière extrémité, le droit de nous défendre contre la violence par la violence, mais nous devons cesser, au plus tôt, de continuer le pillage, de provoquer des génocides, de spoiler les pays concernés, et alors, le terrorisme n’aura plus d’autres justifications qu’exclusivement religieuse, et dans ce cas, s’il nous attaquait, personne ne pourrait alors contester de vouloir le détruire partout où il se trouve dans le monde. Mais cette situation, est bien loin d’être le cas aujourd’hui.

*
Monsieur le Premier Ministre, vous avez maintenant les propos du Général Wesley Clark :



  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :