Accueil > Amri Madani., Patrice Vandesraisins., Savate boxe française., sport. > Un peu de sport, aussi : la savate boxe française.

Un peu de sport, aussi : la savate boxe française.


La « savate ». Un sport de combat pieds-poings, typiquement français. Les français dominent largement dans ce sport, depuis sa création. C’est une boxe qui exige une grande souplesse segmentaire, de l’endurance, de l’exposivité, de la détente. Sur le plan cognitif, c’est une activité sportive qui mobilise primordialement la prise de décision en situation d’affrontement : impossible de pratiquer sans échafauder un plan, et même sans constamment devoir le remanier. Bien sûr, étant donné la vitesse d’exécution exigée, il est nécessaire d’acquérir beaucoup d’automatismes. Sur le plan affectif, elle exige le contrôle de soi. Sur le plan social, impossible encore de pratiquer ce sport sans respecter les règles et l’adversaire.
On dit que c’est « l’escrime des pieds et des poings », et aussi que c’est la plus technique de toutes les disciplines « pieds-poings » que les anglo-saxons rangent souvent sous la dénomination de « kick boxing », et le kick boxing est très différent de la savate. En effet, il est interdit de saisir la jambe de l’adversaire, de frapper ou de parer avec les tibias (seuls les pieds sont autorisés), de délivrer des techniques de jambes sans avoir fléchi légèrement le genou (c’est ce que l’on appelle le « armé »), de délivrer ces techniques avec des trajectoires de bas en haut, en savate. Avec les poings, la technique est exactement la même que pour la boxe anglaise, mais, à la différence du kick boxing, les coups de poings retournés ou « back fist » sont interdits en savate. Par ailleurs, les coups de genoux, les coups de coudes sont aussi interdits contrairement au muay thaï (ou boxe thaïlandaise). Enfin, les combattants sont obligés de toujours respecter une certaine distance lorsqu’ils utilisent les pieds, et l’usage des techniques de jambes doit être nettement supérieur à celui des poings. Il y a beaucoup d’enchaînements pieds-poings, ou poings-pieds, etc. et c’est, selon moi, la boxe pieds-poings la plus spectaculaire.
L’on peut pratiquer la savate, en combat, (comme sur la vidéo), en assaut (en milieu scolaire, seul l’assaut est autorisé avec le duo) où toute puissance des coups est interdite, et en duo. La savate boxe française est présente dans les programmes nationaux d’éducation physique et sportive en France, et il est possible d’évaluer des élèves pour les examens tels que le baccalauréat, le CAP, ou le BEP. Evidemment, les contenus d’enseignement et les critères d’évaluation sont adaptés aux possibilités des pratiquants en milieu scolaire, lesquels, le plus souvent, découvrent ce sport.
Cette vidéo présente Amri Madani qui est certainement l’un des meilleurs pratiquants de savate en France.
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :