Archive

Archive for the ‘Karl KRAUS.’ Category

Karl KRAUS, récalcitrant éclairé.

« La seule chose qu’en toute conscience j’ai à craindre de la psychanalyse, c’est la reproduction non autorisée d’un de mes textes. Voilà qui est sûr, mais qui se portera garant de mon inconscient ? Moi, je n’en sais rien, seuls les psychanalystes en savent quelque chose. Ils savent où s’enterre le traumatisme et ils entendent l’herbe pousser sur un complexe. Ces commis des pulsions obsessionnelles sont partout : ils n’ont pas laissé échapper les cas Grillparzer, Lenau ou Kleist, quant à l’apprenti sorcier de Goethe, ils n’ont pas encore réussi à se mettre d’accord pour dire s’il s’agit de sublimation ou  d’incontinence. Si je leur dis que je fiche d’eux, c’est que j’ai un problème anal. Pas de doute, déclarent les sceptiques, mon combat est une révolte contre le père et le motif de l’inceste se cache derrière chacune de mes phrases. Les apparences sont contre moi. Ce serait peine perdue que de prouver mon alibido – ils m’ont repéré! ».

(In : Jacques BOUVERESSE. « Philosophie, mythologie et pseudo-science. Wittgenstein lecteur de Freud ». Editions, l’Eclat. Karl KRAUS cité par Jacques Bouveresse).

*              *              *

Catégories :Karl KRAUS.