Archive

Archive for the ‘Langue de bois.’ Category

"Rions un peu, … quand même". (14).

Franck Lepage, récalcitrant (très) éclairé :