Archive

Archive for the ‘MONTESQUIEU.’ Category

MONTESQUIEU, l’un des plus illustres récalcitrants éclairés de la politique.

« Il n’est pas permis de se conserver en ruinant sa famille, ni d’agrandir sa famille en perdant sa patrie, ni de chercher la gloire de sa patrie en violant les droits de l’Humanité ».

(In : Yves Charles Zarka, « Raison et déraison d’Etat », ouvrage collectif, éditions presses universitaires de France, Paris, 1994, page : 411).

montesquieu

*                                                       *                                                    *

Commentaires :

Usons des « prodiges et des vertiges de l’analogie ». (Pardon, Mr. Bouveresse).

1. « Il n’est pas permis de se conserver en ruinant sa famille (…) ».

Voilà ce que propose la psychanalyse, et en particulier les lacaniens : « ruiner » sa propre famille, voire la famille tout court, tout briser, si la prétendue « guérison » d’hypothétiques « névroses » l’exige, selon les délires vampiriques d’une théorie (la psychanalyse). « Ruiner » la famille, en niant la possibilité de l’hétérosexualité exclusive, du caractère tout à fait sain des sentiments et des émotions maternelles envers les enfants. « Ruiner » la famille, en rabaissant sans arrêt la femme, en niant sa sexualité, son autonomie, et sa place légitime, à l’égal de l’homme, au sein du couple. etc., etc.

2. « (…) ni d’agrandir sa famille en perdant sa patrie » (…) ».

La « patrie » de tout individu normal c’est la Vérité. Or, les psychanalystes, ne cessent de cracher dessus, et s’enorgueillissent d’agrandir leur « famille » d’adeptes à leur secte, par la perte de tout lien avec la Vérité. Entendez, la science, la vérité scientifique, toujours faillible.

3. « (…) ni de chercher la gloire de sa patrie en violant les droits de l’Humanité ».

Les psychanalystes, affectionnent tout particulièrement d’étendre le plus possible la gangrène de leur mythologie, de leur idéologie dominante, quitte à violer les droits de chacun à dire non à cette entreprise nihiliste, comme dire non à toute analyse, ou toute tentative d’analyse non souhaitée.

(Pour les « Psychanalystes-visiteurs-et-autres-psychothérapeutes-de-boulevard-et-s’autorisant-d’eux-mêmes-etc., etc., etc.. », évidemment).

Catégories :MONTESQUIEU.